Les apprentissages de demain

Dans un dossier thématique produit par l’UNESCO en 2015, la chercheuse Cynthia Luna Scott propose une analyse approfondie des facteurs qui transforment les contenus enseignés et les méthodes d’enseignement et d’apprentissage. Elle présente également des raisons de redéfinir les contenus d’apprentissage et la pédagogie au XXIe siècle. On peut lire notamment :

«L’éducation doit répondre aussi au besoin de former des citoyens du XXIe siècle en les dotant des compétences que réclame cette époque. Pour prendre des décisions éclairées et contribuer de manière responsable à la vie locale, régionale et nationale en tant qu’électeurs informés et en tant qu’avocats des causes civiques, les jeunes doivent être préparés à intervenir dans toutes sortes de domaines, depuis l’économie et la géopolitique jusqu’à l’évolution culturelle et sociale en passant par les préoccupations environnementales et relatives à la santé. […] De manière générale, l’accent n’est plus sur l’accès [à l’éducation], mais sur une préparation équitable et de qualité à l’apprentissage tout au long de la vie. […] Pour réaliser ce changement, il faut élaborer un programme d’enseignement axé sur l’avenir qui mobilise les jeunes et les dote des connaissances et des compétences indispensables pour relever les défis nouveaux. Cela nécessite des pédagogies efficaces, adaptées à leurs besoins. Prensky souligne que « si nous ne changeons rien à la manière dont les contenus sont enseignés, ni à la teneur de ces contenus, nous ne parviendrons pas à offrir à nos enfants une éducation qui leur donne l’envie de se battre pour aller à l’école plutôt qu’une éducation qui a pour effet de pousser entre un tiers et la moitié d’entre eux à la fuir. »

Le défi est de taille :

«La mondialisation, les nouvelles technologies, les migrations, la concurrence internationale, les marchés en pleine évolution et les défis environnementaux et politiques transnationaux sont autant de facteurs qui dictent les compétences et les connaissances que les élèves doivent acquérir pour survivre et réussir au XXIe siècle.»

Scott, C. L. 2015. Les apprentissages de demain 1 : Pourquoi changer les contenus et les méthodes d’apprentissage au XXIe siècle ? Recherche et prospective en éducation, UNESCO, Paris. [Réflexions Thématiques, N° 13].

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *