Prix Nicole-Fortin 2018-2019

BOURSES IMPLICATION CITOYENNE

MOBILISATION – SENSIBILISATION

ENJEUX POLITIQUES, SOCIAUX, ENVIRONNEMENTAUX

RECHERCHE ou ACTIVITÉ

Trois bourses d’implication citoyenne, d’une  valeur de 1500 $ chacune, seront offertes pour soutenir et récompenser des projets étudiants (conférence, document, activité, etc.) ayant eu des retombées au sein du milieu collégial ou de la communauté.

Les projets soumis, traitant d’enjeux politiques, sociaux ou environnementaux, doivent être portés par des équipes d’étudiants et d’étudiantes.

Pour soumettre une candidature,  il faut remplir le formulaire de participation.

Date limite : 8 février 2019.

Journée mondiale des enseignants

Message pour nos membres à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants (5 octobre) :

Chaque année, le 5 octobre, une centaine de pays célèbrent la Journée mondiale des enseignants. En ce vendredi, votre équipe syndicale souhaite souligner votre apport précieux et tellement pertinent au développement d’une société meilleure.
Nous, enseignants et enseignantes, jouons un rôle essentiel. En marchant aux côtés de la jeunesse, en élargissant les pensées, en perçant les âmes, en éclairant les cœurs, en aiguisant les regards, en transmettant savoirs et passions, nous sommes des accompagnateurs, des porteurs de lucidité, de réalité et d’espoir.
Nous pouvons être fières et fiers, aujourd’hui et tous les autres jours aussi, d’être les enseignantes et enseignants sensibles et sensés que nous sommes.
Bonne Journée mondiale des enseignants!

 

Votre équipe syndicale

 

Panorama21 devient un magazine

Panorama21 passe au format magazine et est maintenant disponible directement sur le web !

Voici le sommaire du n°11 de Panorama21 (mai 2018), le magazine de la communauté enseignante du cégep de Drummondville :

REPÈRES

S’émerveiller : un éditorial d’Anne Bussières Gallagher

LONGUE VUE

Les (dés)avantages de l’autonomie :  une analyse de Roxane Doré

IN SITU

La formation d’un étudiant-athlète : une expérience de Patrice Marcoux

EXPLORATIONS

Libération et mesure d’aide : une réflexion de Jordan Raymond-Robidoux

VUE PANORAMIQUE

La transition, le second de deux nouveaux paradigmes : par Grégoire Bédard

BOUSSOLE

Négocier l’accessibilité : une analyse de Roxane Doré

EXPLORATIONS

La correction numérique : une expérimentation de Nicolas Paradis

ÉCHOS

Éloge de la jeunesse : une réflexion de Dominic Fontaine-Lasnier

Le magazine est disponible en ligne et en format version pdf sur le site Web panorama21.org .

Panorama21, le magazine de la communauté enseignante du cégep de Drummondville, offre une tribune privilégiée aux enseignants et enseignantes de notre cégep pour partager leur expérience et leurs préoccupations professionnelles. Il est articulé autour de quatre axes de contenu : éducation, pédagogie, communauté et société… au 21e siècle. 

Le magazine est également disponible en format pdf sur le site du SEECD, dans l’onglet «Panorama21».

Bonne lecture !

Offre de paniers bio 2018

Qu’est ce que l’alimentation biologique ?

La culture biologique se distingue de la culture industrielle par ses techniques de production. Elle n’utilise ni pesticides, ni fertilisants ni semences génétiquement modifiées (OGM). La fraicheur des produits permet également une plus grande valeur nutritive. De plus, comme la production provient de la région, elle réduit de façon considérable les impacts négatifs du transport.

Une collaboration

Le comité environnement du SEECD a contacté la ferme du Sapin vert, un producteur local. La ferme est membre du réseau des fermiers de famille d’Équiterre et ses aliments sont certifiés biologiques par l’organisme Québec vrai. Notre collaboration serait à l’effet que le cégep pourrait servir de point de livraison pour tous les employés abonnés. Enseignants, personnel de soutien, professionnels, cadres, tous auraient la possibilité d’être abonnés et de recevoir au cégep un panier de produits biologiques. 

Comment ça fonctionne ?

La livraison des premiers paniers débute à la mi-juin et s’étale sur 20 semaines (fin octobre / début novembre). Plusieurs forfaits sont possibles, selon les besoins des membres, allant du petit au grand panier, avec une variation de prix conséquente et une fréquence également variable. Chaque semaine, à heure fixe, un livreur déposerait les paniers identifiés au nom de chaque membre dans un espace prévu à cet effet au cégep. Vous pouvez trouver la liste non exhaustive des légumes ici.

Ça vous intéresse ?

Nous aimerions savoir si ce projet vous intéresse avant de poursuivre notre démarche. Un minimum de membres est souhaitable avant de faire du Cégep un point de livraison pour notre communauté. Ça vous intéresse ? Contactez-nous !

Permanence et congés

La permanence est un statut qui s’acquiert au début d’un contrat d’enseignement sur poste dans le collège et qui procure une sécurité d’emploi à la personne qui l’obtient. Les façons d’obtenir la permanence varient selon plusieurs facteurs. Vous trouverez ici un document qui présente les principales façons de devenir permanente ou permanent. Vous également vous informer sur les différents types de congés auxquels vous avez droit dans cet autre document produit par la FEC-CSQ.

Guide à l’intention des enseignants

L’enseignement est l’un des plus beaux métiers du monde, mais les nouvelles enseignantes et les nouveaux enseignants sont souvent précipités dans le monde collégial sans avoir eu l’occasion de l’explorer. Pour plusieurs, il s’agit également d’une première expérience en tant que travailleuse ou travailleur syndiqué — un autre univers à découvrir.

Un guide des enseignantes et enseignants de la FEC-CSQ a été préparé pour vous. Ce guide vise à mieux faire connaître au nouveau personnel enseignant les rouages du milieu collégial.  Vous y trouverez les rôles et le fonctionnement du syndicat et de la Fédération et des informations sur les droits et obligations du personnel enseignant liés à leur travail et découlant de la convention collective. Ce guide permet de s’approprier les éléments les plus importants liés au travail et découlant de la convention collective.

Comment se porte le bien-être au travail ?

En octobre dernier, une consultation portant sur le bien-être au cégep a été mené conjointement par la Direction des ressources humaines et les syndicats des enseignants, des professionnels et des employés de soutien.

Vous avez été nombreux à participer à cet exercice : environ 200 employés, dont plus de 125 enseignants. Depuis, un responsable du SEECD s’est penché sur la compilation des résultats, mais aussi  sur les réponses écrites qui totalisent plus de 35 pages de réponses à développement. De plus, d’autres données recueillies par le biais du Programme d’aide aux employés (CRESS PAE), de la DRH et de la CSQ permettent de dresser un portrait plus précis.

Les résultats préliminaires vous seront communiqués lors de la prochaine assemblée syndicale qui se tiendra le 20 février. Nous verrons également ensemble quelles actions peuvent être planifiées par le syndicat et quelles recommandations pourront être faite au comité chargé du projet, qui les transmettra à la Régie de direction. C’est un rendez-vous à ne pas manquer !

Un jeu de cartes

Plusieurs enseignantes et enseignants font le constat que les gens se parlent de moins en moins dans les corridors et que les relations entre collègues ont beaucoup changé depuis quelques années.

Dans le but d’apprendre à se connaitre davantage et de nous aider à créer des liens entre nous, les membres du comité intersyndical ont eu l’idée de créer un petit jeu pour tous qui se veut très simple. Ils ont créé des cartes noires sur lesquelles sont écrits des messages. À la réception d’une carte, nous vous invitons à la donner au suivant en fonction du message qui se trouve sur celle-ci. Que ce soit en la donnant à quelqu’un que vous connaissez ou encore à quelqu’un que vous souhaitez apprendre à connaitre, nous espérons que ce petit jeu sera virulent et qu’il permettra à tous de mieux se connaitre et se reconnaitre.

Au plaisir d’échanger avec vous… une petite carte!

Les conditions d’enseignement

L’éducation a fait les manchette récemment pour des raisons reliées à des problématiques importantes liées aux conditions d’exercice du métier. Que ce soit la baisse du nombre d’étudiants dans les cégeps, la violence dont sont victimes certains enseignants dans les écoles, ou le décrochage des enseignants dans leurs premières années de pratique, le portrait n’est pas très reluisant.

Robert Dutrisac, éditorialiste au Devoir, estime que la valorisation de la profession «s’impose» et passe notamment «par une meilleure rémunération, mais surtout par un soutien et des conditions de pratique à la hauteur de la vocation.»

Un texte collectif a également été publié dans le Devoir du 29 janvier. Les huit signataires sont des enseignants actuels ou retraités qui identifient notamment quatre problématiques majeures en éducation : 1) la qualification des remplaçants (pour remplacer le personnel malade ou en congé) ; 2) la pénurie d’enseignants suppléants ; 3) la difficulté du travail quotidien et  4) l’annulation des formations faute de suppléants.

Les auteurs proposent des explications à ces quatre problèmes, mais aussi quelques solutions à long terme «qui tiennent compte de la mission de l’école» afin de favoriser les conditions d’exercice du métier :

  1. des ratios maître-élèves moins élevés,
  2. une plus grande autonomie professionnelle,
  3. une meilleure formation initiale jointe à une plus grande sélection des inscrits et la possibilité d’activités de formation continue pertinentes pour le corps enseignant,
  4. une meilleure rémunération,
  5. ainsi que l’établissement d’équipes-écoles comme lieux d’entraide et de solidarité.

 

Création d’espaces de dialogue

Conformément aux trois objectifs de son plan d’action global, le Bureau exécutif du SEECD a créé trois espaces de dialogue sur Loomio (de la suite open source Framavox) qui rendent possible la discussion autour d’enjeux qui touchent les enseignants et les enseignantes.

Ce sont des lieux de discussion expérimentaux où il n’y a pas de responsable attitré-e dans le groupe, pas de chef, d’animateur. Rien n’est vertical et directif. Rien ne vient d’en haut. Au mieux, il y a un «facilitateur» qui répond aux questions techniques. Sinon, il y a seulement des personnes libres et autonomes, pour qui l’enjeu est important. Cette application web permet de décentraliser les discussions et de laisser des traces pour ceux qui se joignent au groupe ultérieurement.

Ces espaces de dialogue ont trois objectifs :

  1. Réhabiliter la prise de parole au sein de notre communauté.
  2. Réunir les enseignants et les enseignants autour de préoccupations communes.
  3. Que chacun et chacune s’engage dans l’action par le biais d’un projet ou d’un événement. Peu importe s’il s’agit de court ou de long terme. L’important est de mettre l’énergie au sein de la communauté pour l’investir et l’animer.

Venez faire un tour ! C’est par ici :

Communautés virtuelles

Page generated in 0,093 seconds. Stats plugin by www.blog.ca